Deux propositions qui traitent d’un échange avec la nature et l’espace. Le moment du repas est abordé à travers l’observation simple du Cru et du Cuit qui offre une palette de sensibilités et d’impressions. Claude Lévi-Strauss avait proposé cette analyse de la pensée mythique à partir d’un simple conte Bororo.
Son étude construite sur une analogie musicale déployait une réflexion complexe pour atteindre le sens abstrait d’une pensée. Il s’agit surtout ici de déployer une gamme de sensation autour d’un instant vécu et dégusté.

Feux d’Irlande
Une promenade poétique en douze feux le long de la côte ouest irlandaise.
Un travail en noir et blanc ou chaque foyer destiné au repas du soir est l’occasion d’une contemplation de l’instant et du paysage qui l’entoure. Chaque photographie
s’accompagne d’un court récit qui donne à voir les alentours de ce feu éphémère et les micro-événements qui accompagnèrent cet instant.

Petits festins
Élément ou aliment, végétal ou animal, cru ou cuit, la série se déplie dans des tons sourds et étranges dont l’apparence attire et inquiète. Ce passage de l’état de matière à celui de nourriture inconnue suscite curiosité et parfois appréhension.
Avant le goût et la texture, s’offre à nous l’apparence des couleurs, des effluves
et autres sensations flottantes. L’esprit imagine avant de ressentir et gouter.
Ces images apparaissent, telles une collection d’offrandes glanées à travers
le monde.

Pierre-Jérôme Jehel / jerome.jehel@gmail.com / 06 22 94 65 52
www.a-m-e-r.com, l’Atelier des Mots Et du Regard