Pour Come(s)Table, l’artiste scrute le « Se Nourrir » et cherche à décrypter les intentions de ce geste si banal,
Pointant du doigt, avec délectation, l’aspect orgiaque à la hauteur de la démesure des envies consuméristes de chacun, elle révèle les pièges d’une machine qui s’emballe.
Mais quelle machine ? Une société ? Un idéal ? Un oubli ancestral ?
Du point de vue de l’artiste, c'est la selfisarisation grotesque et vampirisante d’une époque au détriment de la Vérité Humaine posée aussi bien sur un brin d’herbe fraiche que sur une main tendue.
Des peintures chargées de double-sens comme à son habitude, Sophie Chédeville nous invite ici peut-être à une nouvelle façon d’aborder le conte de Perrault, Verdier, Grimm et tant d’autres du Petit Chaperon Rouge ?

Sophie Chédeville / contact@sophiechedeville.com/ 06 03 11 54 23
www.sophiechedeville.com
www.labalissade.com
Et sur Linkedin, Twitter, Pinterest, Instagram